Accueil > Enseignements > Cours et séminaires > Biodiversités en mouvement : perspectives socio-politiques > Biodiversités en mouvement : perspectives socio-politiques

Biodiversités en mouvement : perspectives socio-politiques

Séminaire ouvert à tout public 

Niveau : L/M/D
Semestre : S1-S2
ECTS : 6
Responsables : Gaëlle Ronsin, Germain Meulemans
Type d’enseignement : séminaire de recherche
Volume horaire : 16h
Horaire : un mardi par mois, 17-19h
Pré-requis : aucun
Modalités de contrôle des connaissances : assiduité + compte-rendu de séance. 
Salle : CERES 

De plus en plus de travaux questionnent les frontières entre les espèces et les milieux dans le contexte des crises environnementales actuelles. Plutôt que d’aborder "la biodiversité" comme une réalité univoque, ces recherches, principalement situées dans les champs de l’anthropologie, de la sociologie, de la géographie, de l’écologie ou de l’éthique environnementale, nous invitent à repenser nos rapports aux vivants à partir de terrains précis et situés. Des enquêtes sur des objets aussi riches et variés que les territoires mouvants des oiseaux ou le microbiote intestinal permettent de saisir les enjeux complexes de la conservation de la nature tels que la gestion de la faune sauvage, les politiques de protection des espaces ou encore nos rapports ambivalents aux animaux en ville ou aux espèces dites "invasives". 
 
Ce séminaire multidisciplinaire de l’ENS-Ulm, au Centre de formation sur l’environnement et la société, va aborder, au long de l’année 20-21, cette complexité éthique, culturelle et politique des biodiversités et de leurs mouvements. Nous explorerons cet enjeu essentiel, imbriqué avec le devenir des sociétés humaines, à partir d’études de cas variées, dans une approche pragmatique attentive à la construction et aux effets des savoirs (scientifiques ou non) sur les vivants.
 
Ce séminaire se tiendra un mardi après-midi (17 à 19h) par mois à Paris, ENS-Ulm, au CERES -http://www.ceres.ens.fr/ et est organisé par Gaëlle Ronsin, sociologue, Centre Alexandre Koyré - ENS ; et Germain Meulemans, anthropologue et chercheur postdoctoral à Sciences Po Paris - Centre Alexandre Koyré 

 

Programme (suite à venir)

-13 octobre : séance introductive par Gaëlle Ronsin et Germain Meulemans : Biodiversités plurielles : enquêter sur des enchevêtrements

-10 novembre : Elise Demeulenaere, anthropologue, Centre Alexandre Koyré : Pratiques paysannes et collaborations scientifiques pour une agrobiodiversité en mouvement

-8 décembre : Edith Chezel et Coralie Mounet, géographes, PACTE : La présence des loups dans le massif de Belledonne : quelles responsabilités collectives ? 

-12 janvier  : Guillaume Blanc, historien, Université Rennes II : L’invention du colonialisme vert, histoire de nature et pouvoir dans l’Afrique contempraine

- 9 février 
- 9 mars 
- 13 avril  
- 11 mai 
- juin